À travers perception et expérimentation des rythmes et des danses typiques de ce continent

Intervenants
Carmen SAMAYOA danseuse et comédienne venant du Guatemala
Gabriel Jordanmusicien et compositeur venant d'Argentine
Durée 2 à 4h
Public scolaire 25 personnes
Contact

découverte des danses et musiques populaires d'Amérique Latine avec Cimi'MondesLes danses et les musiques populaires latino-américaines sont issues du syncrétisme entre les rythmes africains, européens et amérindiens. Aborder leurs origines peut nous permettre de réfléchir à la tolérance et au respect de l'autre.  Dans les danses populaires latino-américaines, le corps bouge, guidé fondamentalement par le rythme de la musique. Notre intervention, c'est une invitation à l’écoute et à se laisser porter par le rythme.  La plupart de temps, le nom du style musical est le même que celui de la danse. Tango, milonga, merengue, huayno, carnavalito, salsa, samba, cumbia, ce sont seulement quelques exemples parmi la longue liste des rythmes et des danses du continent américain.  Après l'écoute de divers morceaux, nous voudrions concentrer chaque intervention sur un style en particulier.  Nous pouvons proposer une intervention sur  la Cumbia  et une autre sur le Huayno. Une démonstration musicale et dansée sera proposée à l'ensemble du groupe pour raconter brièvement les origines des danses et des musiques populaires latino-américaines.
Ensuite par demi groupe, les élèves découvriront les instruments, les rythmes et s'initieront à une danse populaire latino-américaine.
Puis, l'un des demi-groupes improvisera une danse sur un rythme proposé par l’autre groupe (et vice-versa). 
Au cours de chacune des grandes phases, l’élève sera amené à être soit spectateur, soit acteur.

LES CONDITIONS  Contactez-nous directement pour connaître les modalités de mise en place

LES ANCRAGES DANS LE PROGRAMME de 3èmeContactez-nous pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS SUR LA CUMBIA
" À la fois rythme et danse, la cumbia est née en Colombie de la rencontre des cultures africaines, européennes et indiennes.
C’est avec les tambours des esclaves africains, que les premières cumbias prennent vie.
Cumbia viendrait du «Cumbé», un rythme de Guinée-Equatoriale. Les esclaves jouent du tambour, chantent et dansent leur histoire lors des veillées. S’ajouteront ensuite les flûtes indiennes et tenues européennes.
Du XVIIème siècle à nos jours, des campagnes du littoral nord colombien aux sonos des meilleurs clubs de Los Angeles, Bogotá, Mexico ou encore Buenos Aires, la Cumbia poursuit sa route.
Folklorique, orchestrée ou encore remixée, elle reste l’un des plus beaux symboles d’un pays aujourd’hui divisé : celui de la rencontre. "
Extraits de La Cumbia - Texte Isadora Dartial

Retour