Né en 1977 à Mendoza, en Argentine. Gabriel Jordan a grandi au pied des Andes, dans cette ville-oasis au milieu du désert. Une ville qui borde la frontière avec le Chili et s'incline devant le plus haut sommet de la chaine, l'Aconcagua. Adolescent, il part à l'ascension de ces mastodontes des Andes. Il ne sait alors pas encore que plus tard, il sera musicien, que ses solitudes et couleurs en haut des sommets l'inspireront dans ses compositions, et que de ces ascensions, il gardera une increvable persévérance.
C'est sur le tard, à l'âge de 20 ans que la musique arrive à lui, par le biais du rock et deux ans après, il joue déjà ses premières  compositions.

 


 

Concert argentineEn 1999 son premier groupe, "Aguaniño", marquera le début d'un cheminement musical intense qui ne s'arrêtera plus. Gabriel chante, joue de la guitare et surtout, compose.

 En 2001, la rencontre avec un professeur de musique latino-américaine sera un tournant dans la découverte des racines musicales d'un continent qui ne le lâcheront plus. Dans le groupe suivant, "La carne negra", le rock est déjà savamment mêlé avec des rythmes latino-américains.

 Mais c'est dans une autre formation, en 2004 avec, "Zenta Trio", que Gabriel se découvrira totalement en tant que chanteur et percussionniste dans le folklore argentin. Avec deux autres amis-musiciens, Zenta Trio, ce sera plus de 120 concerts à travers l'Argentine, même en Patagonie. Jusqu'à ce qu'à ce que la rencontre avec une jeune française donne un sacré coup de volant dans ce road-trip latino américain. C'est désormais en France que, depuis 2007, Gabriel compose et joue sa musique.

Depuis sa rencontre en Ariège avec la comédienne et danseuse guatémaltèque Carmen Samayoa, il partage son envie de transmettre la musique et la culture de son continent. Il poursuit par ailleurs sa recherche musicale pour se nourrir des racines du folklore, sans renoncer à la liberté d'aller puiser dans toutes sortes d'inspirations.

Actuellement deux projets musicaux sont en cours d'écriture, "Las manos raíces" musique originale et folklore argentin moderne et aussi "Steelson Guaraní" rock métissé.

Retour